mercredi 23 avril 2014

Haut le choeur




Haut le choeur de Gaëlle Perrin-Guillet chez Rouge Sang Edtions



    Alix Flament, jeune journaliste, a dû se résoudre à quitter la rubrique faits divers qui avait tendance à agir sur son moral. Elle est maintenant journaliste politique sans grand enthousiasme. Sa carrière a connu son sommet il y a quelques années lorsqu'elle avait interviewé Eloane Frezet, une redoutable tueuse en série. L'affaire qu'elle traite en ce moment lui paraît bien fade en comparaison. Il s'agit des frasques d'un homme politique accusé de viol.


    Une nuit, la jeune journaliste reçoit un appel de cette dangereuse criminelle avec qui elle s'était entretenue en prison. Entretiens qui avaient fait l'objet d'un livre à succès. Eloane Frezet lassée d'attendre une remise de peine plus qu'improbable a décidé de prendre le taureau par les cornes, elle s'est évadée. Maintenant qu'elle est libre elle va pouvoir continuer son oeuvre, comme elle appelle sa série meurtrière, mais aussi se venger de la journaliste.


    Aidée d'un policier avec qui elle avait travaillé sur la première enquête qui avait permis de mettre ce monstre sous les verrous, Alix va devoir comprendre, ce que Eloane entend par son oeuvre. Ensemble ils vont devoir se plonger dans le passée et notamment analyser la rencontre qui a fait basculer cette femme posée  dans le crime.


   L'intrigue de ce roman repose sur ce duel à distance entre les deux femmes, intimement liées

:"Complémentaires. Les deux femmes l'étaient aussi. Eloane avait été à l'origine de sa carrière, même si Alix s'en défendait chaque jour. C'est elle qui l'avait propulsée face aux médias, la portant aux nues en l'acceptant comme confidente.
    Elle luit avait donné la gloire. La reconnaissance aussi. Toutes les portes s'étaient ouvertes face à la jeune journaliste qui n'avait eu qu'à choisir sa voie.
    Et Alix avait aussi, quant à elle, dessiné la route du destin d'Eloane Frezet : elle l'avait renvoyée derrière les barreaux  grâce à son livre, la laissant là où elle devait être, loin de la société.
    Deux faces d'une même pièce, liées par la fatalité et la douleur."


   Haut le choeur est un roman haletant, rythmé par le jeu de piste macabre proposé aux policiers et à la journaliste  par cette criminelle machiavélique et bien déterminée à poursuivre son oeuvre et la mener à son terme. Un roman qu'une fois commencé on ne peut plus reposer.

   Haut le choeur a reçu  Le prix de Polar 2014 Dora Suarez Le Blog


Aucun commentaire:

Publier un commentaire