dimanche 5 avril 2015

Leibniz ou le meilleur des mondes possibles




Leibniz ou le meilleur des mondes possibles de Jean-Paul Mongin aux éditions Les Petits Platons



    Leibniz est à l'hiver de sa vie. C'est un vieil homme qui a consacré sa vie à essayer de recenser toutes les connaissances. Chaque soir il reçoit la visite de Théodore, un jeune garçon à qui il demande de raconter sa journée, ce qu'il a appris à l'école. Théodore, quant à lui apprécie les histoires de l'érudit. Un jour Théodore s'interroge sur l'incapacité de Dieu ou son absence de volonté à empêcher le mal. Leibniz va lui raconter une histoire pour lui faire comprendre sa vision du monde.


   Puisant son inspiration dans le polythéisme de l'Antiquité, le savant va faire réfléchir le jeune garçon sur le fait  que les dieux et par extension Dieu, avant de créer le monde tel qu'il est, a analysé toutes les combinaisons possibles et que celle qu'il a retenue, est le meilleur des mondes possibles. Un monde où si le mal est présent, il fait partie d'un ensemble. Si le tableau final a quelques imperfections, c'est la plus belle oeuvre possible qui nous est présentée.


    "Ne seras tu pas le plus heureux des hommes, mon Théodore, si tu apprends à reconnaître dans le monde une exquise perfection ? Tu la verras d'autant mieux que tu deviendras savant, et que tu étudieras les astres ou les toutes petites choses. Et plus tu comprendras que l'univers, dans son ensemble, surpasse les voeux les plus sages et manifeste la bonté de son créateur, plus tu t'enflammeras de l'amour de Dieu, plus tu brûleras d'imiter à ta faible mesure sa divine justice. Tu seras ainsi toi-même comme une une petite divinité dans ton département, capable d'une manière de société avec Dieu, et tu travailleras à composer, avec les autres hommes, une divine cité, le plus parfait état sous le plus parfait des princes."


   Un grand merci à Babelio de m'avoir fait découvrir ce livre jeunesse  par son opération Masse Critique. Ce petit ouvrage  de Jean-Paul Mongin, magnifiquement illustré par Julia Wauters, nous présente sous la forme d'un conte philosophique la pensée de Leibniz. La collection Les Petits Platons  a pour vocation de faire sortir la philosophie de son ghetto élitiste, de rendre accessible au plus grand nombre des concepts philosophiques abscons. Ce petit livre très bien écrit est un excellent moyen de favoriser la réflexion des enfants sur notre monde et d'inciter à la discussion avec les parents qui y trouveront aussi leur compte. Une très belle initiative.



2 commentaires:

  1. Cette collection a l'air très intéressante, merci pour ce partage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie! Joyeuse Pâques à toi et aux tiens!

      Supprimer